Un week-end au nord de l'Ontario

C'était en Août. Le gouvernement avait récemment donné son feu vert pour permettre aux personnes de visiter les parcs nationaux. La plus grande difficulté pour notre petit groupe a d'abord été de trouver une location pour dormir (sachant qu'il s'agissait d'un week-end prolongé). Une fois notre logement trouvé, nous avons pris la voiture et démarré notre long chemin en direction de l'île du Manitoulin.

Sur le chemin, de nombreux choix s'offraient à nous pour faire des petites promenades. Après quelques heures de route, nous nous sommes arrêtés à Brundy Lake. Ici, nous avons pu nous poser pour manger et nous baigner. Le coin était très convivial, et de nombreuses familles étaient présentes avec l'essentiel du "canadien de base" : c'est à dire d'énormes glacières, des chaises transats, des bouées géantes. Quand les canadiens font quelque chose ce n'est pas avec le dos de la cuillère ! Après un repas bien mérité, nous avons parcouru le sentier de Brundy Lake qui fait une boucle d'une petite heure mais avec un magnifique paysage à observer.


De retour sur la route de l'aventure, notre prochaine étape a été la French River. J'y étais déjà allé l'année précédente, mais en automne, ce qui donne un tout autre paysage à observer (et la possibilité de se baigner). Petit conseil également, venez avec des pantalons longs. Au menu : serpents à sonnettes et Poison Ivy (une plante bien urticante). Pour ma part, je n'en ai pas vu, mais mieux vaut prévenir que guérir. ;)


Enfin, nous avons conduit droit vers notre motel : Espanola. Si le nom peut prêter à sourire, la ville n'a rien à envier. L'endroit est assez désert et peu de commerces sont ouverts après 8-9h du soir.


Le lendemain, nous avons pris la voiture pour nous rendre à Cup and Saucer sur l'île du Manitoulin. Si la randonnée nous a pris quelques heures, la vue au bord des falaises est à couper le souffle. Une fois que l'on est arrivé en haut... l'immensité s'offre à nous. Sur le chemin également, nous avons vu quelque chose de surprenant.... j'appellerais ça un arbre à chewing-gums. Des personnes ont cru bon de vouloir créer un rite : celui de coller des chewing-gums sur un tronc d'arbre mort.





Une fois ce trail terminé, nous sommes repartis en route pour d'autres aventures. Notre but était de nous approcher du bord du lac pour nous baigner. Le temps n'était pas avec nous, et la température ambiante plutôt fraîche pour un mois d'Août. A ce moment là, nous avons décidé d'aller piquer une tête dans l'eau qui ne devait être qu'à 13 degrés... quelle gifle !! Un froid glacial a envahi tous mes membres. J'ai senti le froid pendant une bonne minute semblable à des aiguilles qu'on me plantait dans la chair. Puis, mes membres sont devenus légèrement engourdis et la difficulté du froid est devenue beaucoup plus supportable. Après une dizaine de minutes, nous sommes sortis de l'eau avec nos corps rouges d'avoir lutté contre la température de l'eau. Après un effort comme celui-ci, une bonne glace s'est imposée ainsi qu'un repas dans un Diner.

Le lendemain matin, la dernière journée de notre voyage nous attendait. Je pris le volant direction Parry Sound, où nous avions réservé une croisière pour admirer les îles du lac de Georgian Bay. Sur le chemin, je casse les pieds à tout le monde pour que l'on aille voir le Giant Nickel. Une statue géante d'un Nickel qui se trouve au nord de Sudbury. Une chose pas forcément excitante à aller voir... mais de toute manière, nous manquions de temps pour en faire le détour.

Nous arrivons à Parry Sound 1 petite heure avant le départ, le temps pour nous de nous poser un peu. Une fois à bord, je réalise enfin un des effets positifs de la Covid: nous sommes un nombre limité de personnes à bord et avons donc énormément de place. Durant cette croisière, nous pouvons apprécier les différents cottages qui se trouvent sur les nombreuses îles. Les architectures diffèrent, ce qui apporte un charme au paysage. Nous voyons également de nombreuses personnes se baigner dans l'eau froide du lac, et certains profitent même du sillage de notre bateau pour faire des sauts avec leur hors-bord.

Notre tour fini, nous repartons vers Toronto en faisant un dernier arrêt à Midland. Cette ville au bord du lac a son charme avec ses peintures murales et ses restaurants de type bord de mer. Nous avons voulu nous baigner une dernière fois dans le lac présent dans cette ville mais impossible. En nous approchant nous observons que la baignade est interdite de par la présence d'algues pouvant avoir des effets néfastes sur la santé. Nous décidons alors de nous rassasier une dernière fois dans un restaurant avant de reprendre la route vers Toronto et achever ce long week-end bien rempli.




Suis-moi sur Instagram pour connaître mon quotidien en cliquant ici.

Inscris-toi à ma newsletter pour être au courant de toutes les dernières

nouveautés en remplissant le petit formulaire tout en bas de la page.

43 vues

©2019 by fizzy-travellers.