Mon Bilan de 4 semaines de confinement

Mis à jour : mai 16

Le temps passe... Hier j’ai atteint la 4ème semaine de confinement, et il est temps de faire le Bilan.

Comment ça se passe le travail ?


Je fais partie de ces personnes chanceuses qui ont pu garder leur travail lors de leur PVT. Cependant, je sais qu’il est difficile de travailler de chez soi tous les jours. C’est pourquoi, j’ai choisi de séparer l’endroit où je fais le télétravail (ma chambre) de l’endroit où je pratique d’autres activités (le salon). Mon métier consiste à tester des applications mobiles, chose que je peux faire de chez moi sans problème. Le secret pour bien travailler à distance est de toujours se construire un emploi du temps à respecter.


Qu’est-ce que je fais de mon temps libre ?


Si toi aussi tu as eu du mal à trouver des choses à faire pour combler tout ce temps libre, je vais t’expliquer ce que je fais pour te donner quelques idées. Tout d’abord pour le sport, je continue à faire des exercices tous les jours au moins 30 minutes. Cela me permet de compenser l’activité physique que je faisais quand j’allais au travail. Je me suis également dit que c’était la bonne période pour me former personnellement en suivant des cours en ligne dans des domaines que j’ai toujours voulu étudier (comme le marketing ou l'informatique). Moi qui déteste ça, je me suis également mis à lire des livres (et en anglais stp!), afin de continuer à progresser sur les langues tout au long de mon PVT. Enfin, je passe beaucoup plus de temps à travailler sur mon site Internet, et à vous créer du contenu. 😉


Comment je le vis au niveau psychologique ?


C’est une très bonne question, car nous vivons tous ce moment de quarantaine de manière différente. Toi qui lis ces lignes derrière ton ordinateur, tu vis peut-être cette séparation avec tes proches et amis de manière difficile. Pour ma part, lorsque j’habitais à Paris, j'avais déjà été confronté au chômage durant six mois et il fallait que j'organise mes journées de manière productive. De plus, je ne pouvais pas réellement sortir car je n'avais pas assez d'argent pour faire des activités. Cela a été une période difficile, mais qui m’a permis d’apprendre la discipline. J’essaie donc de voir ce confinement comme si j’étais de nouveau au chômage (les contacts sociaux en moins).




Voir le bon côté des choses


C’est une période qui permet de se remettre en question, de prendre du temps pour soi et de réfléchir à ce qu’on souhaite réellement dans la vie. Pour ma part ici, cela m’a permis de me recentrer sur moi-même et de terminer des projets que j’avais mis en veille depuis longtemps. J'ai également pris des nouvelles de mes proches, mais aussi des personnes avec qui j’avais eu du mal à garder contact depuis mon départ pour le Canada.

Voyons ce qui nous arrive comme une opportunité de changer et non forcément comme une fatalité! Le système d’hier sera à tout jamais changé suite à cette crise, c’est certain. Mais cela veut dire également que le système de demain sera en demande de nouvelles personnes avec une nouvelle manière de penser. Il faudra en profiter pour tirer son épingle du jeu et partir de l’avant, en préparant dès aujourd’hui ce que TU feras lors de la sortie du confinement.

Sur ces dernières lignes, je te souhaite une multitude de projets qui te permettront d’avancer tous les jours et d’atteindre un à un les objectifs que tu te seras fixés.

Suis moi sur instagram pour découvrir mes aventures et voyager à travers mes photos.


Abonne-toi à ma newsletter pourra être au courant de tous les derniers articles en bas de la page !

122 vues

©2019 by fizzy-travellers.