Le parc Algonquin

Parc incontournable dont tout le monde te parle lorsque tu comptes partir au Canada, Algonquin est en effet un des endroits où il est possible de rencontrer une grande variété d'animaux, mais aussi de paysages.


Avec mon cousin, nous étions arrivés sur les lieux à la mi-octobre. Il y a moins d'animaux à observer à cette époque, mais si tu cherches à faire une randonnée dans le calme c'est un excellent moment. Il y a moins de touristes en cette période. Tout d'abord fait bien attention à ne pas rater l'entrée pour payer les billets du parc selon où tu rentres : par la West Gate ou la East Gate. A ces deux endroits, tu pourras également te procurer une carte et les personnes du parc t'indiqueront les endroits incontournables en fonction de ce que tu souhaites faire (un parcours orienté plus sur les animaux ou sur les randonnées).


Une fois ton billet et ta carte en poche, en route pour la visite! Prends ta voiture et visite les différents points incontournables du parc. De plus, il y a un certain nombre de randonnées qui sont plutôt courtes mais sacrément éducatives. Lorsque tu t'arrêtes sur chacun des points de randonnées indiquées par la carte, tu trouveras un petit cabanon à l'entrée. Dans ce dernier se trouve un registre à signer pour indiquer ton nom et ton heure de passage, mais également un petit livret avec une carte de la randonnée et des explications sur ce qui t'entoure durant ton parcours.

Grâce à ces explications supplémentaires sur le livret, tu vas enfin comprendre les paysages qui t'entourent, et pourquoi ils sont façonnés de cette façon. En apprendre plus sur la faune comme les castors, les caribous ou encore les oiseaux.


Etant arrivés en début d'après-midi, nous avions ciblé notre parcours sur 3 différentes promenades: Whiskey rapids, Peck Lake et Beaver Pond. Ces 3 parcours sont plutôt courts (quelques kilomètres) et permettent de visiter plusieurs endroits du parc en peu de temps. Je te mets la carte ci-dessous pour te montrer nos différentes visites.

(encerclé en vert).



Après nous être échauffés avec un tour de whiskey rapids (2km), nous avons sauté directement vers la destination suivante : Peck Lake. Je fus assez surpris que la plupart du parcours se passe sur des passerelles de bois. En effet, sur ce parcours, il y a des endroits un peu marécageux, mais également un endroit où le sol est spongieux. Si tu mets des petits coups de pieds sur le sol, tu te rendras comptes que le sol est mou, comme s'il flottait sur de l'eau. Cela permet également d'observer une végétation intéressante et rougeoyante. Le trail se termine par une petite portion de forêt très sympathique.



Après ce trail, nous nous sommes rendus au lac des deux rivières A cet endroit il y a plein de canards tellement habitués à être nourris par les visiteurs, que le simple fait de les appeler les fait venir vers toi. Si tu es tenté de jouer au berger des canards, c'est ta chance !


Enfin nous avons terminé par une des parties les plus intéressantes selon moi : le barrage des castors. Tout au long de ton parcours, tu en apprendras plus sur la nature de cet animal (grâce au petit livret de l'entrée) mais tu verras également des arbres abattus par ces derniers. Le barrage est vraiment impressionnant à observer. Et si tu as de la chance, tu verras peut être au loin un castor nager vers son habitat. En effet ces derniers sont assez timides, et donc, parfois difficiles à observer.




Si tu as plus de temps que moi à passer sur Algonquin je te recommande chaudement les trails qui peuvent offrir des vues spectaculaires sur le parc, et pourquoi pas, camper dans les alentours.


J'espère que cet article t'auras apporté une petite escapade dans ta journée.


Pour suivre mes aventures quotidiennes, abonne-toi à ma page Instagram ici.


Pour être au courant de toutes les dernières nouveautés, abonne toi à ma newsletter en bas de la page !

172 vues

©2019 by fizzy-travellers.